top of page
  • Photo du rédacteurPascal Montel - Photo Actus

Sony ZV-E1 : l'APN plein format taillé pour le vlog

Sony élargit la gamme de ses caméras V-Log avec le nouveau ZV-E1, un appareil photo hybride plein format axé majoritairement sur la vidéo, doté de certaines spécifications de l'A7S III et de la puce AI de l'A7R V.


Sony ZV-E1 avis

Le plus petit appareil photo sans miroir Full Frame avec IBIS du marché, encore plus que l'A7C. Il s'agit du nouveau ZV-E1, un modèle qui embarque beaucoup de technologie et d'automatisme pour faciliter la vie des vloggers qui souhaitent travailler de manière autonome. A l'intérieur se trouve un A7S III : capteur BSI-CMOS de 12 Mpxl avec une plage dynamique de 15 stops, plage ISO jusqu'à 409600, stabilisation IBIS à 5 stops, système AF 759 points avec détection de phase et de contraste assisté par l'Intelligence Artificielle. Le processeur Bionz XR est accompagné de la puce d'intelligence artificielle récemment utilisée sur le nouvel A7R V, qui permet de reconnaître les personnes grâce à l'estimation de la pose humaine.



Il existe de nombreuses fonctions vidéo, des classiques Bokeh Switch et Product Showcase aux nouvelles fonctions Framing Stabilizer et Auto Framing. Ces derniers, basés sur des algorithmes d'intelligence artificielle, sont capables de centrer automatiquement le sujet dans le cadre et de le suivre sur toute la surface du cadre, ce qui permet au vidéaste de travailler seul en toute sécurité.


Une caméra pour les apprentis cinéastes?


Le ZV-E1 est également doté d'un mode Cine V-Log permettant de produire des films en Cinema Scope 4K 24p. (en 4:2:2 10 bits) Cet appareil sera donc le futur chouchou des chefs opérateurs en herbe !


Le Sony ZV-E1 sera disponible à partir du mois d'avril au prix de 2700 € pour le boîtier seul ou de 3000 € pour le kit avec le FE 28-60 mm. Le prix est assez onéreux, il faut le dire !

Le ZV-E1 repose sur quatre piliers : les formes du ZV, l'aspect pratique de l'A7C, les spécifications de l'A7S III et la puce d'intelligence artificielle de l'A7R V. Cela crée trois courants distincts dans le domaine de la vidéo : l'hybride photo/vidéo A7S, le ZV pour les créateurs de contenu et le FX pour les vrais cinéastes. Je pense que la question la plus fréquente est la suivante : " Quelles sont les différences entre l'A7S III et le ZV-E1 ? Pourquoi devrais-je choisir l'un plutôt que l'autre ? Reléguer un tel modèle à la seule " niche " du V-Log semble très réducteur : au-delà des similitudes, les différences avec l'A7S III sont encore très importantes. Ce qui manque au nouveau-né par rapport au premier, c'est un viseur EVF super-défini, une plage d'enregistrement plus longue, un double emplacement CFexpress et une sortie Raw 16 bits via HDMI Type A. Pour le reste, les deux appareils sont presque identiques, quelle que soit leur forme, et je pense donc que même les vidéastes professionnels pourraient s'y intéresser de très près.


En résumé : un appareil aussi parfait en photo qu'en vidéo


En résumé, il s'agit d'un appareil photo/vidéo qui fonde sa fortune sur de nombreux automatismes, dont le Digital Crop sur les objectifs à focale fixe et une interface Cine Like avec de nombreuses nouvelles options créatives, idéale pour ceux qui veulent une vidéo parfaite dès la première prise et prête à être envoyée sur des plates-formes de streaming ou de live.


Un concurrent pour le nouveau Canon Powershot V10? Sans aucun doute !

Comments


bottom of page