top of page
  • Photo du rédacteurPascal Montel - Photo Actus

Le Canon EOS R5 Mark II sortira en avril (rumeur)

La dernière rumeur : dans les couloirs feutrés de chez Canon, un bruissement se fait entendre : le Canon EOS R5 Mark II serait annoncée en avril. Un printemps qui s'annonce donc chargé pour Canon, qui œuvre également sur le EOS R1 (qui nous fait très envie).


Canon eos R5 mark II
La "bête" arrive bientôt !

À part qu'il va bientôt sortir, on doit avouer qu'on ne sait pas grand chose du futur R5 Mark II ! On sait que le Canon eos 5D Mark II avait été révolutionnaire en son temps, devenant la nouvelle caméra vidéo des réalisateurs en herbe, on espère que ce nouveau R5 sera donc un digne héritier de cette belle histoire.


Une technologie anti IA


La seule chose de sûre c'est que l'EOS R5 Mark II devrait embarquer une technologie à même de déterminer si une image a été générée par intelligence artificielle ou altérée de quelque manière que ce soit. Chaque cliché pris avec l'EOS R5 Mark II serait ainsi marqué d'une "empreinte digitale", résistante à toute manipulation, une signature numérique enchâssée dans le fichier qui enregistrera également toute modification postérieure effectuée par son auteur.


Comme nous le savons, les géants de la photographie mènent une lutte sans merci contre les images synthétisées par IA et les contrefaçons. Ce système repose sur une puce intégré à la caméra et un logiciel en ligne capable de déchiffrer les informations Exif de la photo.


De nouveaux objectifs annoncés?


Du côté des objectifs, Canon prévoirait d'annoncer :


  • RF 35mm f/1.2L USM

  • RF 28mm f/1.4 ou f/1.8 (incertitude quant à la mention L)

  • RF 70-200mm f/2.8L IS USM Z


Cette innovation marque une étape de plus dans la quête de la véracité et de l'authenticité dans le monde de la photographie numérique. Avec ces outils, Canon ne se contente pas de pousser les limites de la qualité d'image, mais s'érige également en gardien de la vérité visuelle, dans un écosystème médiatique de plus en plus saturé d'images trompeuses. Un pas audacieux, certes, mais dans une direction qui soulève autant de questions éthiques qu'elle en résout. Reste à voir si cette technologie sera l'étalon-or de l'authenticité ou si elle ouvrira la boîte de Pandore de nouvelles formes de manipulation.

Comments


bottom of page